Partenariats, dons et commandites

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel

Fonds Rio Tinto Canada

Le Fonds Rio Tinto Aluminium Canada vise à générer de la valeur dans nos communautés d’accueil, conformément à notre stratégie et à nos objectifs d’affaires. Depuis sa création en 2008, le Fonds a investi plus de 10 millions de dollars par année dans de grands projets et initiatives ayant pour but d’améliorer la qualité de vie dans les régions où nous sommes établis.

Pour plus d'information, consultez le site du Fonds Rio Tinto Aluminium Canada

Pour soumettre une demande au Fonds Rio Tinto Canada, veuillez remplir le formulaire.


Développement économique régional (DER)

La vision du DER est de contribuer au développement socio-économique des communautés qui nous accueillent, afin de soutenir leur croissance et la diversification de leurs activités économiques à long terme.

Le DER en chiffres:

  • + de 90 millions$ investis
  • + de 2500 emplois directs et indirects créés et maintenus
  • 200 projets et entreprises soutenus


Pour plus d'information, consultez le site de Rio Tinto .

Fonds Rio Tinto Canada

Le Fonds Rio Tinto Aluminium Canada vise à générer de la valeur dans nos communautés d’accueil, conformément à notre stratégie et à nos objectifs d’affaires. Depuis sa création en 2008, le Fonds a investi plus de 10 millions de dollars par année dans de grands projets et initiatives ayant pour but d’améliorer la qualité de vie dans les régions où nous sommes établis.

Pour plus d'information, consultez le site du Fonds Rio Tinto Aluminium Canada

Pour soumettre une demande au Fonds Rio Tinto Canada, veuillez remplir le formulaire.


Développement économique régional (DER)

La vision du DER est de contribuer au développement socio-économique des communautés qui nous accueillent, afin de soutenir leur croissance et la diversification de leurs activités économiques à long terme.

Le DER en chiffres:

  • + de 90 millions$ investis
  • + de 2500 emplois directs et indirects créés et maintenus
  • 200 projets et entreprises soutenus


Pour plus d'information, consultez le site de Rio Tinto .

  • ELYSIS implantera ses premières cuves prototype de taille commerciale à l’Usine Alma

    Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel
    prise en charge de l’image

    Notre coentreprise ELYSIS a annoncé, aujourd’hui, avoir sélectionné l’Usine Alma pour la première installation et démonstration de sa technologie d'anodes inertes à l’échelle commerciale de 450 kiloampères (kA), ce qui est une capacité courante pour les alumineries modernes à grande échelle.

    ELYSIS, dirigée par Alcoa et Rio Tinto, travaille à commercialiser son procédé révolutionnaire pour l’industrie de l’aluminium, lequel permet d’éliminer toutes les émissions de gaz à effet de serre (GES) et de générer de l’oxygène en tant que sous-produit.

    « Rio Tinto veut contribuer à la lutte aux changements climatiques. Notre participation dans ELYSIS en est un excellent exemple, qui s’additionne aux nombreuses initiatives que nous mettons en place en continu », mentionne Sébastien Ross, directeur exécutif, Opérations Québec.

    Les prototypes de cuves à anodes inertes seront installés à l'extrémité d'une ligne de production existante à l’Usine Alma afin de démontrer l'efficacité de la technologie. Les travaux, qui débuteront au cours des prochains mois, s’appuieront sur les résultats des recherches en cours au Centre de recherche et de développement industriel ELYSIS, situé au Complexe Jonquière.

    « Nous sommes très contents de pouvoir accueillir les premières cuves Elysis dans notre installation et de pouvoir collaborer au futur de l’aluminium. C’est une belle marque de confiance d’Elysis et cela prouve que l’Usine Alma est le site par excellence pour développer des projets modernes avec une technologie à la fine pointe », ajoute Patrice Bergeron, directeur des opérations, AP40.

  • Renouvellement du partenariat entre Rio Tinto et le CEE-UQAC

    Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel
    prise en charge de l’image

    Le Centre d’entrepreneuriat et d’essaimage de l’Université du Québec à Chicoutimi (CEE-UQAC) est fier d’annoncer le renouvellement de tous ses partenariats financiers et de services pour les prochaines années. Les partenaires qui soutiennent le CEE-UQAC sont issus de tous les horizons, soit des milieux scolaires, municipaux, gouvernementaux et d’entreprises privées. Ces contributions s’élèvent à plus de 2,7 millions de dollars et permettront au CEE-UQAC de poursuivre et d’accroître ses actions de promotion et de sensibilisation à l’entrepreneuriat auprès des communautés étudiante et régionale, de favoriser le transfert technologique et de connaissances et de collaborer au développement des affaires de PME régionales.

    Le président du CEE-UQAC, M. Gilles Déry, et son directeur général, professeur associé et fondateur du Centre, M. Louis Dussault, se réjouissent du soutien de ces partenariats : « Nous sommes heureux que tous nos partenaires (Développement économique Canada, Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), Banque Nationale, Rio Tinto, Centre québécois de recherche et de développement de l’aluminium (CQRDA), Promotion Saguenay, Corporation d’innovation et développement Alma–Lac-Saint-Jean-Est (CIDAL), Cégep de Chicoutimi, Cégep de Jonquière, Collège d’Alma, Cégep de Saint-Félicien, Ubisoft Saguenay, MRC du Fjord-du-Saguenay, Ville de Dolbeau-Mistassini, Axiome CPA inc., Cain Lamarre et MAGE-UQAC) aient renouvelé leurs ententes avec le CEE-UQAC. Cela démontre la confiance commune qui s’est bâtie au fil du temps et représente un message motivant et stimulant pour toute notre organisation afin de poursuivre notre mission entrepreneuriale auprès des 14 000 étudiants régionaux et les PME du Saguenay–Lac-Saint-Jean. »

    De plus, tous les partenaires s’entendent pour dire que l’implication financière ou de service au sein du CEE-UQAC a des répercussions positives sur l’ensemble de la communauté étudiante et de nos PME régionales : « Agissant véritablement comme effet levier, nous avons le sentiment du devoir accompli en sachant que nous contribuons au déploiement de projet novateurs, positifs et structurants pour la région. Nous sommes très fiers de soutenir et de renouveler notre partenariat pour les années à venir avec le Centre d’entrepreneuriat et d’essaimage de l’Université du Québec à Chicoutimi. »

    À propos du CEE-UQAC

    Le Centre d'entrepreneuriat et d'essaimage de l'Université du Québec à Chicoutimi est un centre d'affaires universitaire qui a pour mission de promouvoir l’entrepreneuriat et de soutenir la création d’entreprises auprès des communautés universitaire et collégiale du Saguenay–Lac-Saint-Jean. De plus, le Centre favorise le transfert technologique et de connaissances et collabore au développement d’affaires des PME. Depuis sa création en 1998, le CEE-UQAC a contribué à la création de plus de 440 emplois dont la majorité est occupée par des finissants universitaires. Par le biais de ses diverses interventions, le Centre a retourné au-delà de 5 565 800 $ aux communautés universitaire et collégiale ainsi qu’aux PME régionales. Finalement, c’est plus de 30 millions de dollars qui ont été investis pour la réalisation de projets structurants et développés par le CEE-UQAC.

  • Rio Tinto et Groupe Coderr s’associent pour favoriser le recyclage des masques

    Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel
    prise en charge de l’image

    Rio Tinto et le Groupe Coderr s’associent pour assurer le recyclage de 100 000 masques de procédure récupérés auprès de 50 organismes de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Les coûts de 15 000$ seront assumés à parts égales par les deux organisations pour la réalisation de ce projet.

    Le Groupe Coderr effectue la livraison du bac de récupération aux organismes, la collecte des sacs contenant les masques de procédure utilisés, la décontamination et le démantèlement. Les matériaux sont séparés mécaniquement, triés, déchiquetés et transformés en granules de plastique qui sont ensuite utilisées par différentes entreprises de plasturgie pour fabriquer de nouveaux produits. Les languettes d'aluminium contenues dans les masques sont également recyclées.

    Rio Tinto a implanté cette solution régionale et écologique pour la disposition des masques de procédure dans l’ensemble de ses installations du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Elle permet d’optimiser le recyclage des différentes composantes des masques et ainsi d’éviter leur enfouissement ou incinération.

    Sébastien Ross, directeur des Opérations Québec pour Rio Tinto a déclaré : « Nous sommes heureux d’avoir choisi la solution de récupération des masques de procédure du Groupe Coderr, qui est locale, innovante et représente un réel gain environnemental. Rio Tinto l’a mise en place dans toutes ses installations au Saguenay-Lac-Saint-Jean et nous sommes fiers de pouvoir permettre aussi à des organismes régionaux de protéger l’environnement en cette période de pandémie. »

    Josée Gauthier, directrice générale du Groupe Coderr a mentionné : « Le modèle développé est basé sur la collaboration de différents partenaires tous accrédités via le programme québécois Go Zéro. Nous garantissons un procédé commun afin d'optimiser au maximum le recyclage des composants et ainsi éviter l'enfouissement ou l’incinération. Nous sommes fiers d’offrir cette solution au Saguenay-Lac-Saint-Jean, d’autant que ce sont en partie des travailleuses et travailleurs stagiaires qui s’activent autour de ce nouveau service.»

    Kathleen Nepton, coordonnatrice aux activités pour Puakuteu Comité de femmes de Mashteuiatsh et Programme d'accompagnement scolaire et social, un organisme bénéficiant de l’initiative, a ajouté : « Avec la pandémie, nous avons tous fait des changements dans nos habitudes de vie. Pour certains, personnels ou professionnels et pour d’autres ce sont des virages écologiques qui se sont manifestés. Quant à notre organisme, nous avons tenu à nous impliquer davantage dans notre environnement la terre mère, que nous avons à cœur dans nos valeurs communautaires. Nous participerons donc au recyclage des masques jetables grâce à Rio Tinto et au Groupe Coderr, qui nous ont fourni les bacs appropriés pour le faire. Nous croyons qu’avec de petits gestes, nous pourrons en accomplir des plus grands. C’est ce que nous souhaitons transmettre aux générations futures. Puakuteu est fière de s’associer à ses partenaires pour ce vent de changement. »

    Les organismes du Saguenay-Lac-Saint-Jean sont invités à communiquer avec le Groupe Coderr afin de pouvoir bénéficier gratuitement du recyclage des masques. 50 organismes auront le privilège de pouvoir recycler gratuitement 2000 masques chacun. Les demandes peuvent être effectuées par téléphone au 418 668 1234 poste 2321 ou envoyées par courriel au masques@coderr.ca. L’installation de boîtes pour la récupération est sans frais.

  • Rio Tinto verse une contribution de 10 500 $ pour appuyer le plan d’action du Conseil de bassin versant de la Belle Rivière

    Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel
    prise en charge de l’image

    ALMA, le 24 mars 2021 – Le Conseil régional de l’environnement et du développement durable (CREDD) du Saguenay-Lac-Saint-Jean est heureux d’annoncer une contribution de 10 500 $ de Rio Tinto pour appuyer les actions du Conseil de bassin versant de la Belle Rivière (CBVBR) concernant la gestion intégrée des eaux durant les prochaines années.

    Le CBVBR a mis en place un nouveau plan d’action sur cinq ans (2021-2026) comportant sept objectifs: Faire connaître le CBVBR et ses actions auprès de la population, diminuer la contamination de l’eau de surface, diminuer l’eutrophisation des plans d’eau et la présence de fleurs d’eau d’algues bleu-vert, diminuer la présence de matières en suspension dans les cours d’eau, diminuer les phénomènes d’érosion et d’accumulation de sédiments, connaître, préserver et restaurer les milieux humides, concilier les différents usages, ainsi que d’autres actions pour améliorer la qualité de l’eau du bassin versant.

    « Rio Tinto soutient depuis plusieurs années le Conseil de bassin versant de la Belle Rivière dans la réalisation de plusieurs actions visant à protéger la qualité de l’eau. Nous sommes heureux de cette implication financière pour les trois prochaines années », mentionne monsieur Tommy Tremblay, directeur général du CREDD.

    « La gestion responsable des ressources hydriques est une valeur fondamentale de Rio Tinto. Nous croyons fermement que nous avons tous un rôle à jouer pour préserver et améliorer la qualité de l’eau dans la région. C’est pourquoi nous sommes fiers d’appuyer les actions du Conseil de bassin versant de la Belle Rivière afin de contribuer à la gestion intégrée des eaux au cours des prochaines années », indique Stéphane Larouche, directeur des opérations d’Énergie Électrique pour Rio Tinto.

    Le CBVRB a été créé en 2014 par le CREDD et l’Organisme de bassin versant Lac-Saint-Jean en collaboration avec les acteurs de l’eau du bassin versant de la Belle Rivière. Cette table locale de concertation regroupe des représentants des domaines municipal, communautaire et économique. Elle a pour mandat de réaliser un plan directeur de l’eau ciblé, outil permettant de mettre en évidence les grands enjeux de ce territoire en matière de gestion intégrée de l’eau, et de proposer un plan d’action afin d’améliorer sa qualité. Le territoire du bassin versant touche notamment les municipalités d’Hébertville, de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix et de Saint-Gédéon.

  • Centraide Saguenay-Lac-Saint-Jean reçoit une contribution supplémentaire de Rio Tinto

    Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel
    prise en charge de l’image

    En reconnaissance du travail essentiel de Centraide Saguenay-Lac-Saint-Jean et de son réseau d’organismes communautaires, Rio Tinto versera un montant supplémentaire de 100 000 $ à Centraide afin de contrer les impacts sociaux de la pandémie et de pallier les pertes de revenus entrainées par l’annulation de plusieurs activités de financement.

    Avec ce nouveau don, Rio Tinto aura contribué à la hauteur de 410 000 à la campagne de financement 2020 de Centraide Saguenay-Lac-Saint-Jean, incluant un montant de 100 000 $ versé au fonds d’urgence et 10 000 $ au Fonds des leaders. Ceci s’ajoute également à la campagne en milieu de travail de la compagnie, dont les résultats seront connus prochainement, mais qui s’annoncent prometteurs.

    « Rio Tinto se préoccupe des besoins de la communauté et soutient le rôle fondamental de Centraide Saguenay-Lac-St-Jean et des organismes communautaires de la région. Il est primordial d’atténuer les impacts sociaux de la crise de la COVID-19 et de permettre au plus grand nombre de personnes possible de recevoir l’aide dont elles ont besoin. Rio Tinto remercie les bénévoles de Centraide et tous les organismes communautaires de la région pour leur travail exemplaire. », a déclaré Sébastien Ross, directeur exécutif, Opérations Québec, Rio Tinto.

    L’incertitude qui caractérise la situation exceptionnelle que nous traversons affecte les organismes communautaires. Ces derniers sont aux premières loges des changements qui s’opèrent dans la communauté et doivent répondre à des demandes d’aide qui augmentent de façon drastique, sans pour autant disposer des ressources humaines et des moyens financiers pour le faire.

    « La mobilisation de Rio Tinto et des autres partenaires du milieu revêt une importance capitale puisqu’elle permet de maximiser l’aide apportée. L’annonce d’aujourd’hui est un bel exemple de l’ouverture exceptionnelle des partenaires, donateurs et bénévoles qui ont démontré de multiples façons l’importance de soutenir et de valoriser le réseau communautaire. », exprime Martin St-Pierre, directeur général de Centraide Saguenay-Lac-Saint-Jean.

    Dans les prochaines semaines, la 40e campagne de financement de Centraide Saguenay-Lac-Saint-Jean connaîtra son dénouement. Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, une centaine d’organismes communautaires associés à Centrai-de viennent en aide à plus de 72 000 personnes annuellement

    À propos de Centraide

    Toutes les régions sont desservies par les Centraide et chacun d'eux recueille des dons sur son territoire pour les y investir afin d'agir contre la pauvreté et l'exclusion sociale. Les Centraide soutiennent environ 1 500 organismes et projets communautaires qui viennent en aide à près de 1,5 million de personnes au Québec.

    Bas de vignette : Les organismes communautaires soutenus par Centraide Saguenay-Lac-Saint-Jean s’adaptent aux contraintes liées au contexte de la COVID-19.

    Crédit photo : Entre-êtres

  • Rio Tinto investit 100 000 $ pour l'initiative « Réunis pour le quartier »

    Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel
    prise en charge de l’image


    SAGUENAY – Rio Tinto se joint à l’initiative Réunis pour le quartier proposée par Ubisoft et investit plus de 100 000 $ pour reconnaître ses employés du Saguenay–Lac-Saint-Jean et pour stimuler l’économie régionale en favorisant l’achat local dans le contexte de la pandémie.

    Pour de plus amples détails, consultez le communiqué de presse